publicité
AFRIQUE : retour à Brazzaville 37 étudiants congolais bloqués à Marrakech

AFRIQUE : retour à Brazzaville 37 étudiants congolais bloqués à Marrakech

108
0
Les 37 étudiants congolais bénéficiaires de la bourse du ministère de l’Enseignement technique et professionnel bloqués à Marrakech, à cause des soucis financiers, ont regagné Brazzaville par un vol spécial de la Royal Air Maroc, qui a atterri à l’aéroport international Maya Maya, en début de soirée de ce mercredi 22 décembre 2021.

C’est le ministre de l’enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, qui a réceptionné ces étudiants congolais sur le tarmac de l’aéroport. Protocole sanitaire oblige, en cette période de crise sanitaire, due à la pandémie à coronavirus, ils ont subi à tour de rôle un test PCR, avant de retrouver en face du ministre de l’enseignement technique et professionnel, pour un échange en présence de leurs parents.

S’adressant à ces congolais qui ont passé des moments qu’eux seuls pourront expliquer et pour avoir fait usage d’un management persuasif et dissuasif et en sa qualité de ministre de tutelle, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé a partagé la joie des étudiants de retrouver leur pays, leurs parents et leurs amis qui leur ont longtemps manqué. « Votre séjour marocain a été tantôt heureux, tantôt pénible. Mais, en toute chose seule la fin compte. Vous retrouvez le pays après avoir été formés, à la satisfaction de tous ». Pouvait renchérir le ministre de l’enseignement technique et professionnel.

Miniature de pièce jointeLe ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebomé n’a pas manqué de féliciter les parents de ces étudiants pour soutien qu’ils ont su bien porter à leurs enfants à une période critique de la marche du pays, n’ayant pas permis au gouvernement d’honorer à cet engagement. « Vous avez apporté votre soutien citoyen et républicain. Les enfants nous reviennent, les problèmes sont en train d’être résolus ». A fait savoir le membre du gouvernement.

Ces étudiants congolais avaient finis leur formation dans une des grandes universités privées de Marrakech. Mais faute de non paiement des frais et droits universitaires, ils se sont confisqués leurs diplômes et relevés de notes. Ce qui les a plongés dans l’incertitude. Une situation que le gouvernement congolais a pris en main, avec pour premier acquis leur retour au pays, et ensuite pour tout mettre en œuvre afin qu’ils rentrent en possession de leurs diplômes, attestations de fin d’études et relevés de notes. Une manière pour l’Etat d’accompagner leur insertion professionnelle : « Le devoir d’insertion est partagé. Nous le ferons ensemble dans la mesure du possible. Les enfants ne sont pas revenus pour être fonctionnaires, mais pour servir la République…Le gouvernement encourage l’initiative privé  ». A rassuré le ministre  Ghislain Thierry Maguessa Ebomé.Miniature de pièce jointe

Il faut retenir que le retour de ces étudiants est le résultat du séjour de travail entrepris au Maroc par le  Ministre l’Enseignement technique et professionnel, fin novembre et début décembre de cette année finissant. Une visite de travail qui lui a permis d’obtenir, entre autres, la délivrance des diplômes confisqués de ces étudiants congolais, faute de paiements de quelques obligations académiques. Ce succès intègre bien le management de la culture du résultat et du travail bien fait que déploie Ghislain Thierry Maguessa Ebomé depuis son arrivée à ce ministère, en mai 2021.

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCO
Correspondant particulier de GCO au Congo
GCO Copyright © GuineeConakry.Online

 

Miniature de pièce jointe