publicité
DISPARITION : le monde de la mode a perdu un pionnier, Virgil...

DISPARITION : le monde de la mode a perdu un pionnier, Virgil Abloh…

19
0

Le designer chargé des collections homme chez Louis Vuitton est décédé d’un cancer à l’âge de 41 ans. Le créateur afro-américain a brisé de nombreuses barrières dans l’industrie de la mode et du luxe.

“Virgil n’était pas qu’un designer de génie et un visionnaire. Il était aussi un homme avec une belle âme et une grande sagesse.” Bernard Arnault fait partie des nombreuses personnalités à avoir rendu hommage à Virgil Abloh dimanche. L’Américain de 41 ans avait été nommé en 2018 directeur artistique des collections homme chez Louis Vuitton, l’un des fleurons du groupe de luxe LVMH.

Le compte Instagram de M. Abloh a confirmé son décès dans la journée. “Pendant plus de deux ans, Virgil a courageusement affronté une rare forme agressive de cancer”, dit le message, précisant qu’il avait choisi de garder le silence sur ce combat “tout en restant à la tête de projets importants dans la mode, l’art et la culture”.

“Pour lui, les vêtements étaient des totems d’identité”, commente le New York Times dans un long article consacré à ce créateur afro-américain, le premier Noir chargé des collections chez Louis Vuitton. Il “a brisé des barrières” et son “ascension jusqu’aux sommets de l’industrie traditionnelle du luxe a changé la vision de ce qui était possible dans la mode”.

Ingénieur de formation

Son premier show pour Louis Vuitton, en juin 2018, “n’a pas été que le moment où le streetwear a fait son entrée dans les couloirs des marques de luxe mais aussi la première fois qu’un homme noir s’est emparé des rênes d’une marque majeure du luxe”, insiste Buzz Feed.

Le Chicago Tribune s’attarde logiquement sur le destin d’un enfant de l’Illinois, né de parents immigrés du Ghana, ingénieur de formation et doté d’un master d’architecture. M. Abloh a collaboré avec une autre figure locale, Kanye West, devenant en 2011 le directeur de création de Donda, l’agence fondée par le rappeur.

“La ville de Chicago est en deuil après la perte d’une légende […] qui a ouvert des portes pour les designers noirs dans la mode très haut de gamme”, peut-on lire sur le compte Twitter officiel de la Windy City. C’est ce qu’explique le message publié sur son compte Instagram. “Il disait souvent ‘tout ce que je fais ressemble à la version de ce que j’étais à 17 ans’, croyant profondément au pouvoir de l’art pour inspirer les générations futures”, mentionne le texte.

L’une des 100 personnes les plus influentes

Enfant, il aimait faire des avions en papier, avant de passer aux graffitis à l’adolescence. Ce fils de couturière, qui n’a pas suivi de formation spécifique à la mode dans sa jeunesse, a vu son “influence s’étendre souvent à d’autres domaines”note CNN, citant son travail pour Ikea en 2017 ou sa collaboration avec Mercedes-Benz. “Le prolifique créateur de mode”, comme le décrit NBC News, a même été DJ, se produisant au festival Lollapalooza ou en première partie du rappeur Travis Scott.

Classé parmi les 100 personnes les plus influentes du monde par Time Magazine en 2018, au centre d’une exposition du musée d’Art contemporain de Chicago l’année suivante, Virgil Abloh a habillé Serena Williams pour l’US Open 2018, Spike Lee pour le Festival de Cannes 2021 ou la jeune poétesse Amanda Gorman pour une couverture du magazine Vogue.

Sa marque Off-White, lancée en 2013, “a réussi à connecter les admirateurs des vieilles maisons de la mode et une génération vivant sur les réseaux sociaux”, analyse le Washington Post. L’été dernier, LVMH a acquis la majorité des parts d’Off-White. Dans le même temps, le géant français avait annoncé que le rôle de M. Abloh allait s’élargir à d’autres secteurs du groupe, comme les vins et spiritueux, signale le Hollywood Reporter.

SOURCE : COURRIER INTERNATIONAL (PARIS)