La marche du RPG Arc-en-ciel  qui devait avoir lieu ce mercredi, 7 novembre 2018, a été catégoriquement interdite par les autorités locales des communes  de Matoto et de Kaloum. L’objectif de cette manifestation selon les responsables du bureau exécutif  du parti au pouvoir, était de soutenir les idéaux du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé.   

A cet effet, interpellé ce mardi, 06 novembre 2018, par nos confrères de la radio ‘’ Espace FM’’, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle au parlement, Amadou Damaro Camara a indiqué que le Bureau politique avait décidé de marcher aussi pour soutenir le président de la république, comme l’opposition croit qu’elle est seule dans le pays. Comme il y a eu interdiction, nous n’allons pas marcher. «Et d’après ce qu’on me dit, qu’il y aura des risques d’affrontements avec les éléments de l’opposition.  Il y aura un risque de troubles à l’ordre public et, ils ont peut-être leur raison », a-t-il dit. 

Et Amadou Damaro Camara a conclu par un appel à l’endroit de ses militants : « Ce n’est pas le gouvernement qui a interdit, ce sont les communes, l’information c’est au niveau des communes. Donc je demande aux militants de respecter la loi ». 

 

Léon KOLIE pour GCO

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY