Malgré la journée ville-morte qui a été largement suivie dans l’ensemble des quartiers de la capitale et de l’intérieur du pays, le chef de file, El hadj Cellou Dalein Diallo, ne décolère pas. Indigné, il a indiqué ce jour, au micro de nos confrères partenaires de la radio privée ‘’Espace FM’’ que l’opposition protestera jusqu’à la publication des vrais résultats des urnes.

«Nous n’arrêterons pas les manifestations jusqu’ à ce que le droit des urnes soit dit. Et, la CENI va nous recevoir et on va présenter les preuves. On a été volés, on peut le prouver…. On va prouver que les résultats ont été transformés, des procès-verbaux ont été écartés et d’autres falsifiés, au profit du parti présidentiel’’, a dit  Dalein dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’.

 Dans la même optique , le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo a également signalé que les élections locales du 4 février ont été émaillées de fraudes et pointé du doigt les magistrats ayant présidé les commissions administratives de centralisation des votes.  

«Il y a eu vols et faillite de l’institution judiciaire. Il faut qu’on le dénonce et qu’on traduise devant la justice ceux qui se sont rendus coupables de ces vols », a lancé Cellou Dalein .

Selon le chef de file de l’opposition, les adversaires politiques d’Alpha Condé vont  exiger par tous les moyens légaux, la publication des vrais résultats issus des urnes. « Mes militants, restez mobilisés pour attendre le mot d’ordre de l’opposition. Nous allons voir l’opportunité de la rencontre avec la CENI. Si c’est dans l’intention de corriger les résultats, sur la base de preuves pertinentes, on va aller à une paix durable », a-t-il conclu . Sinon ?

 

GCO Copyright © GuineeConakry.online

LEAVE A REPLY