Une bande audio enregistrée à son insu, prouverait que le kountigui de la Basse Côte, Elhadj Sékhouna Soumah, aurait demandé au chef de file de l’opposition et leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo de remplacer Abdoulaye Bah, par une autre personne pour la mairie de Kindia.
 
Joint ce mardi, 28 août 2018, par un reporter de justinmorel.info, l’ ex-ministre de l’Agriculture  et leader du RDIG, Jean Marc Telliano a demandé au procureur de la République de se saisir de l’affaire.
« Ce sont des sujets sur lesquels le procureur doit bondir. Car, ce sont des propos ethnocentristes », indique-t-il à notre rédaction avant de demander au patriarche de la Basse Côte si ‘’Abdoulaye Bah n’est pas un Guinéen?’’.
 
« Même un président de la République n’est pas au-dessus de la loi. Ce n’est pas un kountigui  qui peut l’être », a mentionné Telliano, qui souhaite qu’Elhadj Sékhouna Soumah soit trimbalé en justice.
« Il doit être poursuivi. De tels propos ne doivent pas être tenus, surtout de la part d’un leader d’opinion. Un responsable ne doit pas tenir des propos ethniques qui peuvent susciter un soulèvement populaire ».
 
Pour le parlementaire, « Elhadj Sékouna a été irresponsable. Comment peut-il prétendre interdire à un Guinéen de se présenter dans une partie de son pays ? Chacun doit se sentir chez lui partout dans le pays! ».
 
L’ancien ministre de l’agriculture dit à qui veut l’entendre qu’en si peu de temps, l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia a posé des jalons dans sa commune. Aujourd’hui, témoigne-t-il, « Kindia est la commune la mieux organisée. Et ça, c’est l’œuvre d’Abdoulaye Bah ».
 
Léon KOLIE pour GCO
GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY