Après son meeting, dans lequel il a fustigé l’organisation du référendum et qualifié la nouvelle « constitution de bâtarde », le député de Gaoual a invité les militants de son parti à empêcher l’organisation la tenue des élections du 1er Mars.

Le meeting a eu lieu dans un quartier favorable à L’UFDG et les militants avaient répondu favorablement à l’appel. C’est après ce meeting qu’il qualifie de « réussi » que son cortège sera attaqué au niveau du marché de Banankoro.

Heureusement que des forces de l’ordre y étaient et ont pu permettre à la voiture de monsieur le député de se faire un chemin. Pendant ce temps, les jeunes acquis à la cause de la mouvance et ceux du FNDC se sont  livrés  à une « intifada » dans la cité de l’alumine.

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

LEAVE A REPLY