A l’occasion de l’an 35 de la mort du premier président guinéen, Ahmed Sékou Touré, sa fille aînée et maire de la commune de Kaloum, Aminata Touré a confié à notre rédaction: « Mon père était une personne humble, une personne qui disait la vérité et qui pratiquait la vérité ».

Poursuivant, Aminata Touré a également laissé entendre que son père défunt avouait à tout le monde qu’entre l’être et l’avoir il avait choisi l’être. « Donc, la chose la plus importante pour lui c’était la dignité de l’homme noir », a-t-elle ajouté.

« Il faut le dire haut et fort, il s’est battu avec tous ses compagnons, Elhadj Seifoulaye Diallo, Hadja Mafory Bangoura et tous les autres pour l’indépendance de ce pays, et surtout pour l’émancipation de l’homme noir, l’homme africain et l’émancipation de la femme guinéenne aussi. », a soutenu la maire de Kaloum

Léon KOLIIE pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry;Online

LEAVE A REPLY