D’abord victimes directes avec la mort de Aurlus Mabélé et de Manu Dibango et, victimes collatérales économiquement, avec l’interdiction de toutes formes mobilisations donc indirectement de tous les spectacles, les artistes prennent conscience de la  gravité du Covid19 et mobilisent auprès des politiques, des médecins en sensibilisant sur le respect des gestes barrières.
Au Sénégal Queen Biz et Youssouf N’Dour ont fait des tubes sur le coronavirus. La reine du showbiz sénégalais évoque les mesure barrières et, fait savoir aux Sénégalais que cette pandémie est une réalité, surtout que beaucoup sont envahis par l’idée d’une théorie de complot du monde occidental contre l’frique. L’ex-ministre de la culture quant à lui revisite son répertoire pour rendre hommage aux médecins et acteurs de santé.
Boby Wine du côté de l’Uganda a aussi montré son côté activiste et défenseur de la bonne cause, en composant quelques mélodies contre le Covid 19. Il appelle les Ougandais à croire en l’existence de la maladie et, d’appliquer les consignes médicales à la lettre.
Peu avant, sur les réseaux sociaux, Faly Ipupa avait lui aussi posté un message émouvant accompagné d’une guitare sentimentale qui, pourtant invitait à ne plus faire de bisous.
En Guinée également les artistes se sont fait entendre à travers single dans lequel plusieurs artistes appellent à la prudence dont entre autres : Takana Zion, Mathek, Lama Sidibé,Banlieuzart… Dans toutes les langues du pays, ils invitent leurs compatriotes à plus de responsabilité en appliquant les gestes barrières et en restant confinés le temps qu’il faudra.
Bokhidi KENDE pour GCO
Copyright © GCO-GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY