De mon point de vue, et peu importe ce que pensent les incrédules politiciens, vous conviendrez avec moi, que le problème de la démocratie en Guinée est le fait de l’absence chez les populations d’une véritable culture démocratique et, le refus des partis politiques d’éduquer leurs militants sur les valeurs démocratiques.
En Guinée, les politiciens ont fait croire aux citoyens que la démocratie se limiterait aux élections, à déposer un simple morceau de papier estampillé du nom et du logo d’un parti politique dans une urne, peu importe dans quelles conditions. Ce qui est une duperie, une supercherie de ceux qui font de la politique une entreprise mercantile au profit d’une bande de copains.
La démocratie réelle est plus vaste que ce geste ou attitude, c’est une façon de vivre et de raisonner, une manière d’accepter l’autre dans sa différence politique, idéologique, religieuse, culturelle…
Alors que faut-il donc pour l’avènement d’une démocratie effective en Guinée?
Sachant que jusque-là la démocratie en Guinée consiste à mettre en place des institutions et organes pouvant faire en sorte qu’elle soit reconnue, la garantir et la réguler; alors, quatre préalables sont inévitables pour son effectivité à mon humble avis :
1 – UN ÉTAT DE DROIT (C’est tout simplement un État dans lequel la loi s’applique à tous sans exception, car dans un État normal, c’est la loi qui coordonne et régule les institutions ou organes constituant le pouvoir politique.)
Il faut l’indépendance des différentes institutions et l’application de la loi sans exception. Les lois ne doivent pas être faites tout simplement pour contraindre le bas peuple et favoriser une élite qui vit de façon ostentatoire. Les trois pouvoirs doivent fonctionner librement sans être inféodés au pouvoir exécutif. Par exemple, le président de la cour constitutionnelle doit être élu par ses pairs et non nommé par un chef d’État.
2 – UNE SOCIÉTÉ CIVILE FORTE (la société civile c’est toi et moi, les ONG et associations des droits de l’homme, etc… bref, la société civile est l’œil et la main droite de l’Etat dans la société. Elle défend en amont les intérêts du peuple qui seront en aval défendus par l’Etat si bien sûr celui-ci est un État normal.)
La société civile est en réalité le syndicat du peuple et non des petits clans qui cherchent à monnayer la souffrance du peuple. C’est pourquoi elle ne devrait pas se limiter à des structures qui fonctionnent grâce aux subventions de l’État.
Dans plusieurs pays africains ces subventions sont devenues une corde au cou des structures qui étaient censées défendre le peuple. Il faut libérer les organisations ou structures en accordant plus de liberté à travers des textes de loi émancipatrice.
3 – DES PARTIS POLITIQUES AU SERVICE DE LA DÉMOCRATIE (les partis politiques sont aussi importants que la société civile, car ils sont le creuset des idées et des aspirations du peuple. C’est pourquoi, au lieu de faire du clientélisme politique ou la prostitution politique, comme c’est le cas actuellement, ils feraient mieux de proposer des idées neuves et constructives, d’éduquer politiquement et démocratiquement leurs militants et sympathisants, de consolider le jeu démocratique en respectant le vote le résultat des urnes.)
Parfois le discours des partis politiques est incohérent pour les populations, la transhumance politique et la cupidité de ses leaders ne favorise guère la réconciliation entre partis politiques et électeurs. Les partis politiques doivent être cosmopolites et non égocentriques, régionalistes, sectaires, ségrégationnistes,…comme c’est le cas en Guinée. Hélas…
4 – ÉDUCATION CIVIQUE ET POPULAIRE (Si personne ne sait ce qu’est la démocratie, comment elle se manifeste, ses avantages, etc… Comment alors prétendre la défendre valablement ?)
L’État se doit de vulgariser les lois du pays et les valeurs démocratiques à travers les differents canaux de  communication et, traduire toutes les lois dans tous les différents dialectes du pays.
« Le peuple est le réel garant de la démocratie. » Alors, c’est la démocratie ou « le démon qui crache ici en Guinée » ???
Aliou BAH pour GCO
Journaliste de GuineeConakry.online
COPYRIGHT © GCO-GUINEECONAKRY.ONLINE 

LEAVE A REPLY