Une paix relative dans la zone d’Idleb conséquence de l’accord de cessez-le-feu signé entre la Turquie et Russie alliée de la Syrie. Cet accord prévoit la mise en place d’un corridor de sécurité et une zone tampon pour mettre fin à plusieurs semaines d’instance combat.
Après plusieurs heures de négociations ont aboutit à la signature d’un accord de cessez-le-feu même si c’est n’est pas la première fois qu’un accord soit signé entre la Russie et Ankara. Le non respect des closes ds accords les font souvent voler à l’éclat : « J’espère que ces accords serviront de base à un cessez-le-feu dans la zone d’Idleb pour mettre fin à la souffrance des populations civiles et la crise humanitaire grandissante pour créer des conditions pour le retour de paix », déclare V. Poutine.
Erdogan pour sa part insiste sur le respect du contenu de l’accord dans le cas échéant Ankara répondra coup par coup : « Dans ce procéder la Turquie se réserve le droit de réagir de toutes ses forces à toute attaque du régime Syrien.»
À rappeler que ces dernières semaines l’armée turque dans une offensive à fait face à une résistance de l’armée Syrienne soutenue par Moscou faisant un bilan de 10 soldats Turque tués et des millions de civils déplacés.

Copyright © GCO-GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY