Comme programmé par le bureau national du FNDC l’antenne locale de Fria a répondu favorablement  à travers une manifestation pacifique. Vêtus dans leur traditionnelle couleur rouge, les partisans du mouvement ont paradé dans toute la ville.

Motards et piétons accompagnés d’une sonorisation scandaient des slogans hostiles au gouvernement guinéen et à la nouvelle constitution.  《Nous sommes déterminés ! Amoulanfé, latotakô. Nous sommes prêts à aller jusqu’au bout. 》, déclare un militant du mouvement à notre micro.

Heureusement qu’il n’y a pas eu d’accrochages. Mais le risque était palpable, surtout que les partisans de la nouvelle constitution manifestaient sporadiquement, avant de quitter la ville dans les environs de 16h, pour se rendre dans la sous-préfecture de Tormelin.Aperçu de l’image

《Chacun fait sa manifestation, donc si on nous provoque nous n’allons pas réagir ou provoquer. Chacun dans son chacun. Ne vous fâchez pas ! Souriez ! 》, s’exclamait Mohamed Konaté, partisan de la nouvelle constitution.

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY