Quatre nouveaux ambassadeurs ont présenté, ce lundi 23 décembre 2019, au palais du peuple de Brazzaville, leurs lettres de créances au  président de la République du Congo, Denis Sassou-N’Guesso.
Le premier d’entre eux à présenter sa lettre de créance au président Denis Sassou-N’Guesso a été le coréen Kim Kie-Joo. Détenteur d’un maîtrise en relations internationales obtenues aux Etats-Unis, le diplomate coréen a intégré le ministère des affaires étrangère de son pays en 1990. Il a déjà représenté son pays à divers titres à l’ONU et dans beaucoup de pays. Née le 10 octobre 1967, Kim Kie-Joo a promis œuvrer pour le renforcement des relations fraternelles entre son pays et le Congo. Il est marié et père de deux filles.

Miniature de pièce jointeLe diplomate autrichien, Roland Hauser a été le deuxième à échanger avec le président de la République, après lui avoir présenté sa lettre de créance. Diplômé en relations internationales, le diplomate autrichien a été plusieurs fois ambassadeur de son pays dans différents pays en Europe, en Afrique et en Asie. Agé de 62 ans, il a promis doubler des efforts pour renforcer les relations entre le Congo et l’Autriche, notamment dans le domaine des grands projets de développement.

Miniature de pièce jointeL’exercice s’est poursuivi avec le nouvel ambassadeur de l’Afrique du Sud au Congo. Jonny Sexwale a échangé avec le chef de l’Etat, Denis Sassou-N’Guesso. Le diplomate sud-africain s’est engagé à « forger la forte relation qui existe entre les deux pays », le Congo et l’Afrique du Sud.

Le quatrième et dernier à franchir le perron du palais du peuple a été l’ambassadeur du Burkina Faso, Zongo Saïdou. Titulaire du diplôme d’études approfondies du programme de troisième cycle inter universitaire en économie, il a occupé plusieurs fonctions dans sa carrière de diplomate. Pour lui, présenter la lettre de créance au président Denis Sassou-N’Guesso est un honneur et un privilège. Il a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat qu’il considère comme une « illustre personnalité du continent africain ». Selon M. Zongo Saïdou, son accréditation permet de « renforcer l’excellente relation de coopération qui existe » entre le Congo et le Burkina Faso. Il est marié, père de trois enfants.

Ces quatre diplomates accrédités au Congo allongent à 9 le nombre de nouveaux ambassadeurs reçus par Denis Sassou-N’Guesso en trois jours. Ce qui traduit la bonne santé de la diplomatie congolaise.

Miniature de pièce jointe

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCO

Copyright © GCO-GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY