Conséquemment à l’annonce des membres du Front National pour la Défense de la Constitution, FNDC, d’organiser une série de manifestations sur toute l’étendue du territoire national et à l’étranger, pour barrer à la route au régime Alpha Condé dans son projet d’une nouvelle constitution, le leader Fodé Mohamed Soumah du parti GeCI, a déclaré qu’il saluait la décision du FNDC, mais… 

« C’est un début qui ira crescendo, jusqu’à la désobéissance civile et le retrait de l’opposition de toutes les institutions, avant qu’il ne soit trop tard.
Le temps des multiples dénonciations/réactions face aux manœuvres du pouvoir est révolu ». Le FNDC est dans l’action, désormais.

« Je demande à tous nos sociétaires, ainsi qu’aux citoyens épris de progrès, de paix et de justice sociale, de s’associer à toutes les manifestations initiées par le FNDC », a dit le leader.

Il a aussi mentionné dans la déclaration que « tout le peuple doit se lever comme un seul homme, dans la discipline et la détermination, pour défendre les acquis démocratiques, à l’instar de ce qui se passe un peu partout dans le monde, malgré les interdictions fantaisistes de manifester…Nous sommes face à un pouvoir qui ne reculera que devant la loi du nombre, toutes ethnies, corporations et sensibilités confondues ».

Il invite à lancer des stratégies d’envergure, sur toute l’étendue du territoire et à l’international, au même moment.
Le FNDC étant un collectif, «  c’est tous ensemble, que nous mettrons un terme à la médiocratie ambiante et à toutes les injustices, au nom de ce que nous avons de plus précieux : la communauté de destin ».

 

Léon KOLIE pour GCO

Copyright ©GCO-GuineeConakry.Online   

LEAVE A REPLY