Le 1er octobre 2019, date du début des cours pour le compte de l’année scolaire 2019-2020 en République du Congo, Brice Dimitri Bayendissa, député de Tié tié II, a fait un don du matériel pédagogique, pour le fonctionnement de l’administration et des fournitures scolaires, au bénéfice des écoliers vulnérables  de quatre écoles primaires, relevant de cette entité administrative de la ville de Pointe Noire, deuxième capitale du Congo.

« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. » C’est en se conformant à ce quatrième objectif du développement durable que le député de Tié tié II a inscrit son action de ce premier jour de la rentrée scolaire. « Nous militons pour que chaque enfant ait accès à l’éducation de base de qualité », pouvait-il soutenir, s’exprimant sur le mobile de ce don.

Ce don destiné à soulager les difficultés de fonctionnement de l’administration et des enfants vulnérables à se rendre à l’école est composé des cahiers, de l’ardoisine pour rendre le tableau davantage noir, des dictionnaires, des craies, stylos, crayons et bien d’autres consommables de bureau.

Les établissements scolaires bénéficiaires sont conférence nationale de Voungou, Mpaka Km 8, Loussala, et Miambanzila, tous faisant partis de la deuxième circonscription électorale de Tié tié, dans la capitale économique du Congo.

Pour le député Brice Dimitri Bayendissa, ce geste posé n’est nullement une manière de se substituer à l’Etat, mais une réponse à l’écoute des doléances de ses mandants. Puisque dans l’accompagnement des efforts déployés par les pouvoirs publics dans ce secteur, il faut s’employer à tout mettre en œuvre pour assurer à tous, surtout aux personnes vulnérables à tous les niveaux, l’accès à une éducation et à la formation professionnelle de qualité, au bénéfice de ce que tous les congolais ont en commun, à savoir la patrie « Congo. » Une expression de solidarité avec les personnes démunies, mais surtout une contribution à la concrétisation de l’agenda 2030 pour le développement durable des Nations Unies.Miniature de pièce jointe

Cet acte de cœur posé par le député Brice Dimitri Bayendissa a émerveillé les bénéficiaires. C’est le cas d’Antoine Moukouama, chef de quartier de Loussala-marché qui, en rappelant que ce geste est le tout premier fait dans cette partie de Pointe Noire depuis toujours , a remercié le bienfaiteur, tout en invitant l’administration et le corps enseignant d’en faire un bon usage.

Jean Claude Moukoko, directeur de l’école Loussala B, a pris cet engagement, en précisant que ce matériel pédagogique vient soulager certaines peines de fonctionnement et permettra à l’établissement scolaire de fonctionner de façon harmonieuse pendant un trimestre.

Le ressenti est le même devant un tel élan de cœur de la part des écoliers et gestionnaires d’autres écoles visitées. Roch Kouba, directeur de l’école Mpaka Km 8 et Vincent Toko, président des parents d’élèves de la même école, ont tous les deux dit leur satisfaction.

L’instant de cette visite marqué par la remise des outils de travail et d’étude a été une opportunité pour l’élu de Tié tié 2 d’exhorter les élèves au travail, à l’assiduité et à la discipline, ainsi que de lancer un appel en direction des absents, afin qu’ils comprennent que l’école a, bel et bien, commencé. Puisque la réussite en fin d’année scolaire se prépare dès le premier jour.

En somme, Brice Dimitri Bayendissa, qui milite en faveur d’une union sacrée pour l’atteinte des ODD, a conclu cette journée d’expression de générosité, en soulignant que ce geste, qui n’est pas le premier, ne sera point le dernier.

 

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCO

Copyright ©GCO-GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY