Triple audience au ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, ce mardi 17 septembre 2019. Léon Juste Ibombo a ouvert son cabinet de travail aux partenaires pouvant apporter une plus-value dans le développement de l’économie numérique, pétrole du 21ème siècle.

Après la tenue du 5ème forum investir en Afrique, axé sur l’innovation et technologie, que Brazzaville a abrité du 10 au 12 septembre dernier, le ministre Léon Juste Ibombo, des postes, télécommunications et l’économie numérique s’applique à inscrire le Congo dans la dynamique impulsée par ces assises.

Le gouvernement a pris la mesure des appels de Brazzaville en vue de développer l’Afrique.

Dans cette perspective, le nouveau Représentant résidant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Mayelé DIOP, entend inscrire son action au Congo dans le cadre de l’appui au programme d’innovation numérique et renforcement des capacités. Au cours de l’échange qu’il a eu avec le ministre congolais en charge de l’économie numérique, le fonctionnaire onusien a mis l’accent sur la recherche des possibilités de collaboration avec le gouvernement congolais, afin d’accompagner le Programme National de Développement (PND), principalement de faire du développement de l’économie numérique, un des piliers de diversification de l’économie congolaise.Miniature de pièce jointe

Pour le diplomate onusien, en s’appuyant sur le programme pays qui débute en 2020, des efforts seront consentis dans la gouvernance et le développement du capital humain.

Léon Juste Ibombo, pour sa part, a réitéré l’une des missions reçues du chef de l’Etat comme feuille de route. Il s’agit de bénéficier de l’appui du PNUD pour implémenter l’économie numérique et matérialiser, ainsi, l’ambition du président de la République d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique.

Le développement de l’économie numérique passe, également, par le renforcement du partenariat public-privé.

Dans ce cadre, le représentant de Ginko Control, a franchi le ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, pour présenter au ministre en charge de ce secteur l’innovation technologique pouvant réduire et éliminer les effets des rayons électromagnétiques susceptibles d’entrainer des conséquences physiologiques, par exemple au niveau cérébral ou neuromusculaire.

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne plus utiliser le téléphone plus de 30 minutes par jour, l’hôte de Léon Juste Ibombo a soutenu que Ginko Control est un autocollant qu’on devrait placé soit sur la façade arrière du téléphone, d’une tablette soit au salon d’une habitation pour réduire et éliminer les effets nocifs des ondes électromagnétiques sur la santé.Miniature de pièce jointe

Toujours dans le souci de booster l’économie numérique, Léon Juste Ibombo a accordé son hospitalité à Martial Yandzi, Directeur général de Net Technology. Avec ce partenaire, le ministre congolais a discuté des mécanismes d’accompagnement des jeunes  startupeurs, question d’accélérer l’apogée de l’économie numérique. Martial Yandzi s’est fait, aussi, le devoir de présenter net technology, qui s’emploie à proposer aux consommateurs la plateforme de Pass card, un moyen, qu’il juge efficace pour payer à moindre cout son transport dans les villes.

Somme toute, le ministre Léon Juste Ibombo s’emploie à réunir les commodités pouvant permettre à la République du Congo de prendre part à la révolution numérique.

 

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCO

Correspondant particulier de GCO au Congo

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY