Le Mouvement ‘’la GuinéeFé’’ (MGF), a au cours d’une conférence de presse tenue, ce jeudi 12 septembre 2019 à Conakry, fait une déclaration publique, où il s’est prononcé en faveur de l’adoption d’une nouvelle ‘’Constitution’’ qui, pourrait aboutir sur une voie référendaire.

 

Dans son intervention, le président dudit mouvement M. Patrice Sény Camara, a fait savoir que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme conduisent à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité.

Selon M. Patrice Sény, l’objectif principal de ce mouvement est de renforcer une citoyenneté centrée sur des idéaux de démocratie, de responsabilité, de justice et de développement. « Pour ce faire, notre mouvement a rencontré déjà toutes les coordinations régionales parce que, nous estimons qu’elles respectent des autorités morales, gage de l’unité de l’unité nationale et de la paix en Guinée », dit-il.

Le conférencier a ajouté qu’ils envisagent de rendre une visite aux autorités religieuses du pays (grand imam et le premier archevêque) dans le but de présenter leur objectif dans les prochains jours. « Il est de notre devoir de continuer à sensibiliser nos concitoyens dans le cadre des consultations nationales annoncées par la président de la République Pr. Alpha Condé dans, son adresse magistrale à la nation le 4 septembre 2019 où, il a instruit au premier ministre chef du gouvernement de conduire ces consultations »,précise-t-il.

Pour M. Camara, aujourd’hui il n’est plus à démontrer que la Constitution du 07 mai 2010, comporte beaucoup d’insuffisances et de contradictions: « Au titre de ces insuffisances, le caractère peu démocratique de cette Constitution qui, dans sa forme n’a fait l’objet d’aucun avis populaire, puisqu’élaboré et adopté par une constituante qui n’était nullement une représentation nationale, en l’occurrence le Conseil National de Transition (CNT) par le président par intérim de la transition », explique-t-il.

Pour clore, le conférencier a souligné que c’est ce contexte hautement chargé de défis que le MGF inscrit que « sa position est donc claire à dire ‘’OUI’’ à une nouvelle Constitution et s’engage à œuvrer pour son adoption ».

Oumar KEITA pour GCO   

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY