Les membres du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) de Dr. Ousmane Kaba ont, au cours de leur assemblée générale tenue le samedi 7 septembre 2019 à Conakry, déploré l’actualité sociopolitique que subit le pays et leur non participation au sein des démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), pour les futures élections législatives en République de Guinée. 
A cette occasion, le coordinateur du PADES M. Mohamed Diakité a déclaré que la situation sociopolitique de la Guinée ne s’est pas améliorée.

Selon lui,  depuis neuf (09) ans, l’espoir porté au Chef de l’Etat, professeur Alpha Condé, est à distance des résultats attendus par le peuple. «  Nous avons toujours estimé au PADES que l’avenir de la jeunesse est exclusivement lié au destin du pays. C’est pourquoi les jeunes, les femmes, les partis politiques et la société civile se sont unis pour protester contre une nouvelle constitution, un éventuel troisième mandat ou une présidence à vie en Guinée », martèle-t-il.

Dans la même optique, M. Diakité a souligné qu’ils ne sont pas d’accord sur le choix des démembrements de la CENI parce que pour lui, nous sommes à une phase historique du pays. « Face aux situations dont nous sommes informés en ce qui concerne les démembrements de la CENI, je vous dis qui tous les partis politiques doivent se réunir pour un partage consensuel de ses démembrements. Alors, le PADES rejette avec fermeté comment les quotas des démembrements de la CENI ont été repartis sur le territoire national ».

Pour clore, M. Mohamed a invité les militants du PADES à se mobiliser pour emporter la majorité des voix, lors de ses futures élections législatives.

 

Oumar KEITA pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY