C’est à Kaporo-Port, un quartier situé dans la commune de Ratoma, qu’un jeune garçon est mort des suites de noyade, conséquemment à une irruption des agents de police dans une zone réputée abriter des consommateurs  du chanvre indien, située  au cœur dudit port, selon plusieurs témoins rencontrés sur place.

Pour mieux comprendre les circonstances dans lesquelles, le jeune s’est noyé  à Kaporo- Port, un reporter de justinmorel.info, a écouté un témoin oculaire du nom  de Mamadou Camara, pêcheur de son état, domicilié dans ladite localité. Il a expliqué que c’était aux environs de 14 heures, lorsque deux pick-up de  de la police ont rendu une visite musclée au Port de Kaporo, se dirigeant vers  un groupe de jeunes qui fumaient copieusement du chanvre indien.

« C’est ainsi qu’un parmi eux, qui a tenté de s’échapper de cette visite des forces de l’ordre, s’est enfin retrouvé dans le bras de mer. Ne sachant point  nager, il est mort par noyé… »

Fâchés de la mort de ce jeune, les habitants de Kaporo-Port notamment , hommes, jeunes filles et garçons et femmes,  ont érigé des barricades sur la voie principale pendant plusieurs heures. En colère, avec jets de pierres à l’endroit des agents de police.« Il a fallu des renforts des forces de l’ordre pour calmer les ardeurs de ces habitants. C’est là que les policiers ont pu imposer un calme précaire dans le quartier ».

A signaler que notre interlocuteur a déclaré enfin que les habitants  de la dite contrée disent qu’ils ne laisseront  pas impuni cet acte ignoble provoqué par les agents de la police.

 

Entretien réalisé par Léon KOLIE pour GCO       

GCO Copyright © GuineeConakry.Online            

LEAVE A REPLY