Lors de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, l’ex entraineur du Syli national, le technicien belge Paul Put a été épinglé dans une affaire de  corruption qui s’explique, selon la première instance du football guinéen, par une sorte de racket sur les primes de matchs des joueurs guinéens.
D’ailleurs, c’est ce qui a été l’un des motifs de son limogeage à la tête  de l’équipe guinéenne. A cet effet,  la commission d’éthique de la Fédération Guinéenne de Football qui a exigé au technicien belge de payer une amende de 100 mille euros, voit ses ennuis se multiplier.
La commission de la FEGUIFOOT exige encore de Paul Put, un remboursement  d’un montant 120 mille euros au président de la première instance du football guinéen, Mamadou Antonio Souaré.

 

A noter que selon nos confrères de la radio ‘’Espace FM’’ , que l’ex entraineur du Syli national, Paul Put serait sorti incognito de la Guinée.

Affaire à suivre !

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY