La mission d’installation et de formation des démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a démarré dans l’après-midi de ce mercredi 28 août 2019, la réunion d’information électorale dénommée Comité Inter-Parties (CIP) dans les locaux de la commune de Ratoma.

Cette rencontre a été présidée par le chef de mission de la commune de Ratoma et  Vice-président de la CENI elhadj Mamadou Bano Sow. A cette occasion, l’Assistant Technique à la CENI pour la zone de Ratoma M. Mamadou Fadia Baldé a fait savoir qu’ils sont présents aujourd’hui dans la commune de Ratoma dans le cadre du processus électoral.

« La CENI, dans le souci d’impliquer l’ensemble des acteurs du processus électoral (administration, société civile, partis politiques de la mouvance et de l’opposition), a jugé utile de mettre en place ce qu’on appelle des « instruments de transparences ». Parmi ceux-ci, il y a le comité de suivi, le comité technique au niveau de la CENI et aussi le Comité Inter-Parties (CIP) », précise-t-il.

Selon M. Baldé, le CIP regroupe tous les acteurs du processus électoral: « Donc nous aurons à échanger sur la nouvelle loi L044 qui, a remplacé la loi L016. Et l’information de l’échange qui va porter sur cette loi-là. Avec deux articles très importants concernant spécialement la mise en place des démembrements de la CENI. C’est l’article 22 et l’article  23 de ladite loi ». Pour M. Mamadou Fadia ce sont ces deux articles qui régissent la mise en place des démembrements.

Avant de rappeler que dans le passé, les démembrements ont été mis en place et, en fonction des nombres que la CENI avait jugé en ce moment utiles pour composer chaque démembrement. Mais, la nouvelle loi L044 a réglé certains problèmes compte tenu des expériences dues au processus électoral passé », conclu-t-il.

Momo SOUMAH pour GCO

Copyright © GCO – GuineeConakry.Online   

LEAVE A REPLY