Sanctionné lourdement par la commission d’éthique de la première instance du football guinéen, pour affaire de corruption lors de la CAN Egypte 2019, l’ex vice-président de la FEGUIFOOT, Amadou Diaby n’a pas tardé de réagir dans une note postée sur sa page Facevook .

Nous nous livrons le contenu intégral de cette note d’Amadou Diaby :

« Mes chers amis et frères,

Je vous informe que je suis condamné à 07 ans de suspension dont 05 ans fermes de toute activité liée au sport et à une amende 25 000 euros, sans jugement, par la commission d’éthique de la FGF, sans aucune preuve dont le président a expressément dissuadé Paul Put, de se présenter à une confrontation avec moin le 07 août 2019.

Nous apprenons curieusement que Paul Put a pris la clef des champs déjà le 08 août 2019, à travers un exploit d’huissier transmis au comité exécutif le 16 août 2019.

Sans répondre aux observations de mes avocats de 17 pages sur le rapport de la commission d’éthique de 02 pages, et sans la moindre preuve à mon encontre, la commission d’éthique, comme la première fois me condamne, à travers un tract distillé par la presse dont je n’ai pas encore reçu notification.

J’indique que le Président de la commission d’éthique est récusé en vain par mes avocats, pour être le Directeur de Guinéenews, l’organe de presse le plus acharné dans la calomnie à mon égard.

Je suis serein et vous assure que je me battrai contre ces cabales et complots avérés pour laver mon honneur. »

 

GCO Copyright © GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY