Nous vous proposons ici une sélection de 10 arbres hors du commun. Ils sont millénaires, des fois à quelques reprises. Certains surprennent par leur résistance aux conditions extrêmes, d’autres continuent de produire des feuilles malgré leurs ages avancés. Bref des arbres pas comme les autres. Nous vous présentons dans cette édition 5 du top 10 de ces arbres. Découvrez ces témoins de l’histoire!

1. Le Chêne d’AllouvilleRésultat de recherche d'images pour "1. Le Chêne d’Allouville"

Cet arbre est le plus connu des arbres normands. Célèbre dans le monde entier, il est classé « monument historique » depuis 1932, et attire bon nombre de curieux chaque année. Appelé » le Chêne millénaire « on pense aujourd’hui que cet arbre aurait 1 200 ans, et serait ainsi le plus vieux chêne de France. Malgré son âge avancé, il continue à produire des feuilles et des glands. D’une hauteur totale de 18 mètres, sa circonférence atteint les 15 mètres à 1 mètre du sol. En 1696, l‘abbé du détroit, curé de la paroisse, installa deux chapelles superposées dans les cavités du tronc. En bas se trouve une chapelle dédiée à Notre Dame de la Paix, et à l’étage, la chapelle du Calvaire appelée maintenant Chambre de l’Ermite. Un escalier en spirale permet l’accès de ces chapelles au public. Jadis entouré d’autres arbres, il a échappé à la destruction, notamment pendant la Terreur où les révolutionnaires voulaient l’incendier.

2. L’Arbre de vie

Résultat de recherche d'images pour "L’Arbre de vie "

Considéré comme l’un des phénomènes les plus remarquables du monde, cet arbre du Bahrein se situe en plein milieu du désert … à des kilomètres des sources d’eau et des zones de végétations. Comment cela est-il possible ? Pour les habitants du Bahreïn, ce n’est pas juste « un arbre ». Vieux de 400 ans et mesurant près de 10 mètres de haut, « l’Arbre de vie » se dresse seul au milieu du désert, à environ deux kilomètres de Jebel Dukhan, le point le plus élevé du pays. Sa survie miraculeuse au milieu de nulle-part et dans des conditions aussi difficiles pousse la population du Bahreïn à penser qu’il s’agit-là de l’unique vestige du mythique jardin d’Eden. Et pour cause ? Sa source d’eau demeure toujours un mystère.

3. Le Major Oak

Résultat de recherche d'images pour "Le Major Oak"Tout le monde connaît Robin des Bois et la forêt de Sherwood. Dès que l’on pénètre dans les profondeurs obscures de cette forêt de chasse royale du Nottingham, on peut presque entendre le cri de ralliement du rebelle voler dans les feuilles. ( si si presque ). En vous promenant sur les 180 hectares et parmi les 900 vieux chênes, vous pourriez bien tomber par inadvertance sur la cachette de Petit Jean, Will Ecarlate et Frère Tuck. Au cœur de la forêt, vous trouverez l’église d’Edwinstowe où Robin et Dame Marianne se seraient mariés, selon la légende. Mais Robin et sa bande de joyeux compagnons ne sont pas les seuls à rendre la visite incontournable. Suivez un sentier nature à travers le bois, vous découvrirez les insectes, les champignons colorés, les oiseaux et chauves-souris avant de rencontrer un autre des résidents célèbres de la forêt : le Major Oak. Situé à dix minutes du centre d’accueil pour visiteurs, cet énorme chêne blanc, d’un âge estimé à 800 ans, se dresse fièrement … et il produit encore des glands après tous ces siècles !

4. L’Arbre du Ténéré

Résultat de recherche d'images pour "4. L’Arbre du Ténéré"L‘Arbre de Ténéré était seul au milieu du Desert du Ténéré, sans aucun autre arbre à moins de 400 km de distance, ce qui en faisait l’arbre le plus isolé du monde. En 1938, en creusant un puits, on découvrit que ses racines descendaient jusqu’à 30 mètres de profondeur pour atteindre l’eau.Véritable symbole sacré pour les Touaregs, il servait de point de repère aux caravaniers, mais fut renversé en 1973 par un camionneur, visiblement ivre. Aujourd’hui, l’arbre mort est conservé au musée national du Niger, et il a été remplacé par une sculpture métallique.

5.L’Arbre de Tule

Résultat de recherche d'images pour "L’Arbre de Tule"Le village de Santa María Del Tule, célèbre pour son arbre millénaire, ne se trouve qu’à quelques minutes de Oaxaca (13 kilomètres), en direction de Tlacolula.L’Arbre du Tule, qui se situe sur le parvis de l’église, aurait plus de 2000 ans, et a été classé par l’Unesco comme héritage de l’humanité en 2001. Cet arbre est un Cyprès de Montezuma (Taxodium mucronatum), appelé Ahuehuete (le vieil homme de l’eau) en langue Nahuatl. Il mesure 41 mètres de haut et a une circonférence de 42 mètres. Son diamètre, mesuré à 1,5 m de hauteur, est de 14,4 mètres. Son âge précis est inconnu, on l’estime entre 1200 à 3000 ans selon les versions, avec un volume à environ 817000 mètres cubes avec un poids d’environ 636 tonnes. L’Arbre du Tule est aussi surnommé » l’arbre de vie « , en raison des figures animales que représentent les méandres de son tronc et de ses branches. La suite dans notre prochaine édition

LEAVE A REPLY