Le Mouvement des Jeunes Visionnaires de Guinée (MJVG), a tenu un meeting samedi, 03 aout 2019 à Conakry, pour sensibiliser le peuple de Guinée à pouvoir adhérer à l’adoption d’une nouvelle Constitution qui, pourrait aboutir à un référendum.

A cette occasion, le président dudit mouvement M. Moussa Condé, a déclaré que l’objectif de ce mouvement, n’est autre que l’amélioration des conditions de vie de la population surtout la jeunesse. Précisant que « le MJVG s’inscrit dans la sensibilisation des populations à la base sur le bienfondé de cette réforme constitutionnelle (qui est l’actualité dominante), afin d’appliquer les avantages d’un avenir meilleur pour la Guinée ».

Poursuivant, M. Condé a indiqué que pour répondre à cette préoccupation, il faut retenir que le pays a un président de la République qui tire sa légitimité du peuple, une Assemblée nationale qui tire sa légitimité du peuple, alors que le texte fondamental sensé organiser tous ces pouvoir publics tire lui sa légitimité du Conseil National de Transition (CNT), composé de 159 personnes émanant de groupes sociaux, dites forces vives, qui ont été coptées par des intérêts particuliers.

M. Moussa ajoute : « Dès lors, il faut procéder à l’harmonisation des légitimités, en procédant à un changement de Constitution voté par le peuple. Ce n’est pas parce que des politiciens ont peur d’avoir à affronter le président de la République Pr. Alpha Condé, qu’il faut priver l’ensemble des Guinéens d’une nouvelle Constitution !».

Ce mouvement rappelle que la Constitution de 2010 dont l’abrogation est visée par l’établissement d’une nouvelle Constitution, est un acte de sortie du régime d’exception. Elle a été rédigée dans la précipitation par le CNT juste pour préparer les bases juridiques d’une élection présidentielle.

Pour clore, le président du MJVG, a soutenu que le débat doit s’orienter avec sérénité sans passion, ni menace comme on le constate sur les réseaux sociaux et les médias.

« Par la même occasion, le MJVG souhaite la large diffusion de l’avant-projet de la nouvelle Constitution pour compléter le débat ».

 

Oumar KEITA pour GCO

Copyright © GCO GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY