Depuis un moment, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est accusée par les leaders de l’opposition d’avoir recruté en cachette un opérateur technique pour le toilettage du fichier électoral qui serait recommandé par le président Alpha Condé. 

Dans le but de rassurer l’opinion nationale et internationale, la CENI par la voix de son président Salif Kébé a démenti les allégations de ces leaders de l’opposition  et a apporté des précisions concernant  ce recrutement de cet opérateur technique du nom ‘’d’Innovatrics’’.

Dans son intervention, le président de la CENI, Me Salifou Kabé a indiqué que le recrutement dont fait à l’allusion, concerne un cabinet d’ingénierie chargé d’installer le logiciel de gestion de la base des données.

Selon lui, une fois que ce cabinet recruté viendra venir installer le logiciel Oracle pour la protection de la base des données, la sécurisation physique et informatique de notre base de données.          

«Il va aussi installer des moteurs pour détecter chaque électeurs par ses empreintes digitales, son visage, son iris, ses données alphanumériques’’, explique le président de la CENI », a          précisé le président de la CENI. 

Selon lui, après l’installation effective de ce logiciel pour gérer sa base de données que son institution entrera dans la phase de recrutement d’un opérateur technique chargé de la gestion du  fichier électoral. 

«Sans savoir les caractéristiques de notre site central, on ne peut pas choisir un opérateur. Mes cahiers de charges pour le recrutement d’un opérateur est en cours de rédaction », a conclu Me Salifou Kébé..

Léon Kolié pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY