Dans un hôtel de la place, le ministre d’Etat en charge des investissements et des partenariats publics-privés, Gabriel Curtis a dévoilé ce lundi, 03 juin 2019,  devant un parterre de journalistes le bilan et perspectives de la politique de son département  en cours des années 2011 et 2019.
Concernant le secteur minier, le ministre d’Etat en charge des investissements et des partenariats publics-privés, Gabriel Curtis a précisé qu’au courant des années 2011 à 2018, la Guinée a connu d’importants investissements qui se chiffrent en plusieurs milliards de dollars américains, ce, depuis l’avènement du pouvoir d’Alpha Condé.

Selon lui, ce secteur minier, il y a eu 5 milliards US d’investissement de 1958 à 2010. Par contre, de 2011 à 2018, on a 10 milliards qui ont été programmés pour être investis, et certains ont déjà commencé. Avant d’ajouter que « Ce qui veut dire qu’en 8 ans, nous avons doublé le volume d’investissement dans le secteur des mines. Et ces sociétés minières comme Rusal, SMB, Alufer, et autres, avaient des montants importants »,

Le ministre, Gabriel Curtis a également dit que dans le classement de Doing Business (Climat des Affaires) de la Banque Mondiale, la Guinée a progressé de 27 places depuis 2012 et occupe le 152ème rang sur les 190 pays. Car, dit-il : « Nous comptons améliorer notre climat des affaires d’ici 2021 pour être dans le top 100 ».

« L’Agence Nationale pour le Financement des Collectivités (ANAFIC) a annoncé 2 000 milliards de francs guinéens d’investissement pour le développement local programmés en 2019 et en 2020 », a laissé entendre Gabriel Curtis..

Selon le conférencier, « entre 2014 et 2019, 38 mille entreprises ont été créées soit selon une étude, près de 114 000 emplois. Et de 2010 à 2019, plus 130 évènements promotionnels ont été organisés en Guinée, en Europe, en Aise, en Afrique et en Amérique pour encourager les investissements en Guinée ».

 

Momo SOUMAH pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY