Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, 24 mai 2019, à la maison commune des journalistes sise à Kipé,  la COCE, ayant à son sein 75 membres issus du parti au pouvoir,  par la voix de son président  Souleymane Traoré, a déclaré haut et fort, leur adhésion à une révision totale de la constitution qui, selon elle, serait une émanation du peuple de Guinée.

Dans cette même déclaration, le président de la COCE a indiqué que « considérant la déclaration du parti relative à une nouvelle Constitution du 18 mai 2019 à son siège national notamment en ses paragraphes 4 et 5 qui s’appuient respectivement sur des arguments démocratiques notamment , le manque de légitimé dont souffre la Constitution actuelle (non soumission à l’approbation du peuple souverain)   » .

Selon cette déclaration de la COCE, « le RPG Arc-en-ciel fier d’élire démocratiquement le premier président de la Guinée indépendante, demande au Pr. Alpha Condé de doter le pays d’un héritage Constitutionnel solide par référendum et qui prend en compte les aspirations profondes te légitimes du peuple et les exigences nouvelles liées à l’évolution du monde qui nous concerneraient. »

La démocratie étant le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple, la COCE s’inscrit parfaitement dans cette logique de consultation du peuple sur des questions aussi importantes que la loi fondamentale du pays comme le confirme d’ailleurs l’article 51de la même constitution, souligné la déclaration.

La COCE a soutenu sans réserve que «  le projet de référendum proposé par la plus grande formation politique du pays et demandé par bon nombre de citoyens à travers tout le tous afin que ces réformes soient désormais garanties par des dispositions qui émaneraient du peuple dans sa majorité ».

Oumar KEITA pour GCO

 GCO Copyright © GuineeConakry.Online                

LEAVE A REPLY