Le ministre de l’Environnement, Oyé Guilavogui était face à la presse lundi dernier à l’hôtel Kaloum de Conakry. Au cours de la rencontre avec les hommes de médias, le ministre, Oyé Guilavogui a présenté les acquis de son département et décliné les défis et perspectives à affronter.   

Le Ministre de l’Environnement  a indiqué que depuis 2011, les acquis du département s’articulent autour de quatre axes d’intervention prioritaires à savoir : la promotion de la bonne gouvernance environnementale ; la gestion durable des ressources naturelles ; l’amélioration du cadre de vie et la gestion des catastrophes et des urgences environnementales.

«Depuis cette date, des grandes réformes ont été entreprises pour tenir compte des évolutions aux niveaux national, régional et international. Et des outils ont été élaborés dans le but de redonner au secteur de l’environnement sa véritable place dans les institutions gouvernementales », a déclaré Oyé Guilavogui.

Le Ministre, Oyé Guilavogui  a mis l’accent sur la gestion des ressources naturelles. « La réforme de ce secteur a contribué à l’arrêt de certaines mauvaises pratiques. Tels que la coupe anarchique du bois par endroits, le braconnage, la pratique des feux de brousse, la dissuasion de certains délinquants animés d’intentions non respectueuses de l’environnement », a déclaré le ministre, Oyé Guilavogui..

Selon le ministre, « pour la préservation de l’écosystème ainsi que la protection durable de la diversité biologique, plusieurs projets ont été initiés dont certains ont eu le financement et pour d’autres le financement est en cours de recherche. En plus de ces projets initiés, la 3e République a entamé le processus de mise en œuvre de la contribution déterminée nationale (CDN) ». Ainsi, son département confirme que « 1693 ha seront reboisés en campagne 2019, pour un montant de 16 931 756 francs guinéens », a-t-il conclu

 

Léon KOLIE pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY