Au lendemain de la finale du onze national, ce point explique le revers des jeunes. Il faudra donc revoir les tirs aux buts pour avoir ses chances dans l’univers impitoyable du foot africain.

Les vaillants finalistes de Tanzanie ont finalement rejoint Conakry. Même si beaucoup de compatriotes digèrent mal la pilule, une chose ne doit échapper à personne, dans cette défaite: le match Guinée-Cameroun a été tranché lors des tirs aux buts.

Un exercice qui n’a pas plaidé en la faveur des siens. Lorsqu’un joueur guinéen tirait, le gardien camerounais allait toujours dans le sens de la balle. Tandis que quand les Lionceaux étaient face au keeper du Syli, ils réussissaient les contre-pieds.

Ces ratés sont les indicateurs de la défaite du Syli U17 qui tombera les armes à la main.

La Direction Technique Nationale ainsi que le staff technique devront tenir compte de ce détail décisif. Car au delà de l’engagement, il faut aussi de la réussite devant les buts. Donc, de la technique. Du travail ardu de ce côté, des séances d’endurance, de placements quasi scientifiques de la balle, pour tromper avec intelligence, le goal du camp adverse.

Si notre sélection ne peut tuer le match avant la fin du temps règlementaire, alors qu’elle puisse s’armer sur la période fatidique des tirs aux buts!!

C’est une des principales leçons à tirer de cette extraordinaire aventure.

 

Idrissa KEITA pour GCO

Correspondant particulier de GCO au Mali 

GCO Copyright © GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY