En marge du déroulé des activités de la 11ème édition des ‘’72 Heures du Livre’’ portant sur le thème « Livres et Images », notre reporter a eu un entretien avec le Directeur Délégué (DD) de ladite édition, M. Mohamed Lamine Camara. Il a expliqué ses préoccupations concernant l’organisation de cet évènement en République de Guinée. 
Dans son intervention, M. Mohamed Lamine a fait savoir, que l’objectif de cet évènement est de faire Conakry, une capitale africaine du livre.

Cela a été fait et permis  la mise en place d’un certain nombre d’acquis en ce qui concerne les infrastructures, la coopération, la diplomatie et aussi les politiques pour leur permettre d’aller vers la capitale africaine du livre.

« Du côté des éditions’’ L’Harmattan’’, depuis 11 ans nous réunissons l’ensemble des professionnels du livre pour leur permettre de présenter et de réaliser ce genre de projet au profit de la population guinéenne ». Il faut davantage continuer à promouvoir la culture, l’alphabétisation, l’éducation parce que le salut du pays ne peut venir que de là.

L’un des collaborateurs directs du fondateur Sansy Kaba, a souligné que la particularité de cette 11ème édition du livre, ece sont les rencontres professionnelles, notamment avec la contribution de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui appuie l’étude de la faisabilité de ce projet.

« C’est l’une des particularités et enjeux majeures de cette 11èmeédition des ‘’72 Heures du Livre’’.  Après nous avons le Mali comme pays invité d’honneur, la préfecture de Faranah comme ville invité d’honneur. Comme le Mali est déjà à travers sa capitale le référent de l’image ou de la photo, voilà que vous verrez qu’il y a de la cohérence dans nos choix », précise-t-il.

Pour clore, notre interlocuteur a laissé entendre que cet espace est de promouvoir la lecture, le livre des écrivains guinéens, parce qu’il faut le reconnaitre, c’est notre salon du livre à tous. « C’est l’occasion pour présenter toutes les publications qui ont eu lieu dans le pays durant les 12 derniers mois, pour les présenter à la population guinéenne et à la jeunesse guinéennes. J’exhorte tous, à la lecture, à l’écriture et à visiter ce salon pendant ces 23, 24 et 25 avril 2019 », conclut-il.

 

Oumar KEITA pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY