Lors de la clôture de la session plénière ordinaire de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme tenue à ce jeudi au palais du peuple,  son président a particulièrement déploré l’incarcération du journaliste, Lansana Camara du site ‘’conakrylive.info’’, à la maison centrale de Coronthie, pour diffamation.

« L’INIDH a regretté la détention provisoire d’un journaliste accusé de diffamation », a déclaré sans détour le président  de ladite institution des droits de l’homme.

Selon lui, l’INIDH s’est réjouie finalement de la libération de l’intéressé, dans le respect de la loi sur la liberté de la presse qui demeure une ‘’lex speciala ». La maxime juridique nous enseigné « lex speciala derogant generalibus’’.

 GCO Copyright © GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY