Suite au préavis de grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, lancé depuis la semaine dernière, pour le non respect du protocole d’accord entre le gouvernement et les enseignants grévistes, le 11 janvier dernier, les enseignants, sous la directive du Secrétaire Général Aboubacar Soumah, ont répondu, ce mercredi 10 avril 2019, à l’appel du mot d’ordre de grève.

Cette matinée, du côté du lycée Bonfi, dans la commune de Matam, de terribles bouchons ont été constatés sur l’autoroute Fidel Castro. Des élèves sortant de leurs salles de classes, étaient dans les rues, jetant des pierres, empêchant les usagers de vaguer à leurs occupations.

Pour certains élèves, étaient là, après avoir constaté l’absence totale des enseignants de leurs différents établissements.

Face à cette situation inquiétante, il a fallu l’intervention des  forces de l’ordre pour qu’il y ait une relative accalmie.

Un constat de Oumar Kéïta pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY