Invité d’une radio locale de la place  cette semaine, le préfet de Kankan, Aziz Diop n’a pas hésité une seconde pour déclarer de toutes ses forces à un probable troisième mandat du président Alpha Condé,  que la constitution guinéenne n’autorise guère.

« Il serait très important de laisser quinze ans de plus au Pr Alpha Condé pour achever sa politique de développement dont va bénéficier le peuple après lui. », a martelé le préfet de Kankan, Aziz Diop sans tergiverser, avec le zèle de celui qui veut bien garder son poste.

Nos confrères et partenaires de la radio ‘’Espace FM’’, profitant d’une interview d’un des leaders de la société civile, n’ont pas non plus hésité, de lui poser les questions qui fâchent, notamment celles relatives aux propos tenus par Aziz Diop,concernant un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé. Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne , Dr Dansa Kourouma a indiqué « qu’il est énormément étonné  d’entendre d’un ex activiste de la société civile d’exprimer de tels propos  qui vont  en contre-pied avec la constitution qui prévoit que deux mandats pour un président .

« Je pense qu’Aziz Diop doit s’abstenir d’avancer ces genres de paroles en ce sens qu’il a été un activiste de la société civile. Parce que voulant soutenir un troisième mandat d’Alpha Condé, c’est amener le pays dans un gouffre total ».   

 

Momo SOUMAH pour JMI  

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY