Ce mardi 29 janvier 2019, à Pointe Noire, à travers la  1ère édition du forum jeunes congolais du développement durable, la Fondation Brice Dimitri Bayendissa en partenariat avec l’ONG marocaine a lancé une « Campagne nationale des Objectifs de Développement durable », pour réflechir sur l’atteinte des objectifs du développement durable.

Autour du thème principal portant sur les objectifs du développement durable (ODD), les participants ont été éclairés sur ces objectifs du Développement durable et leur adossement au plan National de Développement 2018-2022 (PND).

Des thématiques portant entre autres sur « l’Agenda 2030, diagnostics et perspectives », « processus d’intégration des ODD dans le plan national de Développement (PND) », « les jeunes et la réalisation des ODD »…ont permis de sensibiliser et de mobiliser la jeunesse quant à l’urgence de l’atteinte des ODD pour le Congo.

Aussi chaque intelligence prenant part à ce 1er forum des jeunes sur le Développement durable a fait amende utile des communications faites. L’auditoire a pu s’approprier le cheminement des ODD, précisément des efforts du gouvernement congolais dans ce domaine. « Le gouvernement congolais, dans une démarche à la fois participative et inclusive avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a à son actif l’organisation de trois ateliers dans le cadre du processus de contextualisation ou de domestication des ODD. »A fait savoir Armand Cyrille Gassaille, Directeur départemental du Plan et du Développement.

Une évaluation des ODD a été faite au cours de ces assises avec une spécificité sur le cas du Congo. Du processus de l’alignement du PND 2012-2016 au programme 2030 à la définition des objectifs prioritaires pour le Congo, le cheminement du Congo dans la mise en œuvre des ODD a été passé aux peines fins.

Ainsi a été lancée la campagne de sensibilisation et de mobilisation d’énergies et compétence en faveur de l’atteinte des ODD pour le Congo.

L’initiative de la création de cette plate-forme d’accompagnement des pouvoirs publics à l’atteinte des ODD a été saluée par les participants, particulièrement les élèves et étudiants. Richie Makosso, étudiante en management des ressources humaines, qualifie ce forum « d’une entrée en action de la fondation Brice Dimitri Bayendissa en faveur des questions de développement durable. » De son côté Andoche Loemba Tchicaya a dit toute sa satisfaction de bénéficier d’une plus-value pouvant lui permettre « d’avoir à l’esprit l’idée de gestion rationnelle du potentiel de l’humanité, sans compromettre les chances des générations futures. »

Mise en lumière les Objectifs du Développement Durable

La cérémonie d’ouverture a été placée sous le patronage du préfet du département de Pointe Noire, Alexandre Honoré Paka et du secrétaire permanent du Conseil Consultatif de la Jeunesse, Juste Bernardin Gavet, assistés de certaines autorités locales.

Ouvrant la série des allocutions prononcées à l’ouverture des travaux, Brice Dimitri Bayendissa, président de la fondation qui porte son nom a puisé dans l’histoire de l’humanité la substance des objectifs du Développement durable. « La communauté internationale lors du sommet de la terre « l’avenir que nous voulons », dit RIO +20 a adopté de nouveaux objectifs plus concrets, concis et faciles à comprendre, en nombre limité, ambitieux, d’envergure mondiale et susceptible d’être appliqués dans tous les pays compte tenu des réalités, des ressources et du niveau de développement respectifs de ceux-ci. » Pouvait-il préciser.

La grande réussite de ce sommet de sur le devenir de la planète aura été la mise en place d’un plan d’actions dénommé « l’Agenda 2030. Le cap fixé est de réaliser le changement promis.

« L’atteinte de ces objectifs pour la sous-région exige une réflexion holistique, transformatrice et des actions ambitieuses dès maintenant de la part des gouvernements, des entreprises, de la société civile, des villes et des individus. » A souligné l’initiateur de l’évènement, Brice Dimitri Bayendissa.

Saisissant l’urgence d’une application de la société civile et du privé dans le processus d’atteinte des ODD au Congo, la fondation Brice Dimitri Bayendissa opère, ainsi, le transfert concept « Jeunes du développement durable » au Congo, tout en martelant sur sa conviction de ce que le pays dispose des compétences, mieux du potentiel et du rôle important que pourrait jouer les jeunes dans la mise en œuvre, le suivi et l’examen du programme des ODD et la responsabilisation des pouvoirs publics.

Ce programme lancé ce jour, le premier en Afrique Centrale, s’inscrit dans la vision des Nations Unies, faisant état de la sensibilisation des futurs dirigeants, influenceurs et décideurs du Monde entier à l’importance du développement durable en les engageant dans la résolution des problèmes mondiaux à caractère national et international, tout en mettant l’accent sur la durabilité, prospérité pour tous, paix entre les nations et partenariats durables.

Au cours de ces assises s’est dégagée l’urgence d’entreprendre une campagne sérieuse pour l’atteinte des ODD à l’horizon 2030. Puisque, comme l’a souligné Hatim Aznague président de l’ONG Marocaine partenaire la fondation Brice Dimitri Bayendissa, qui succédait à la tribune, que ce forum est « le début d’une série d’activités d’information, de suivi et de plaidoyer autour des ODD. »

Cette cérémonie « annonce, également, aux populations l’engagement du Gouvernement et des Nations Unies d’accélérer la marche vers le développement durable » Pouvait ajouter le marocain.

Avant d’ouvrir ce forum, Armand Cyrille  Gassaille, directeur départemental du plan et du développement, a rappelé la nécessité de nouer et de consolider des partenariats stratégiques liés aux objectifs de durabilité, pour renforcer les capacités du Congo dans la mise en œuvre et le suivi de ces objectifs.

Au demeurant, les orateurs se sont évertués à démontrer que les ODD, qui s’inscrivent dans la continuité des OMD, englobent de nouveaux domaines tels que les inégalités socio-économiques, l’innovation, le changement climatique, la consommation durable, la paix et la justice.

L’ONG marocaine partenaire de la fondation Brice Dimitri Bayendissa participe depuis à la réalisation des 17 ODD au Maroc, en 2017 elle a rempli une année de succès dans l’organisation des rencontres régionales , forums nationaux, réunion ministérielle , visites internationales et échanges en matière de développement durable.

Ce résultat lui a permis de gagner le 1er prix de mobilisation des Nations Unies pour les ODD. Une expérience qui a mobilisé plus de 17 milles personnes et inspirer bien plus au démarrage de leurs propres initiatives.

Un autre moment caractéristique de cette 1ère édition aura été la signature d’un partenariat entre le Conseil le Consultatif de la Jeunesse d’une part et The Sustianable Developpment’s Youth (Maroc) et la Fondation Brice Dimitri BAYENDISSA (Congo) d’autre part. Ledit partenariat permettra au Conseil Consultatif de la Jeunesse de bénéficier de l’accompagnement des amis marocains dans les réflexions concernant la problématique des objectifs du développement durable ainsi que l’assistance dans le renforcement des capacités des membres du Conseil.

En définitive, par cette vitrine la Fondation Brice Dimitri Bayendissa se voit attribuer le rôle important, qui rime avec les exigences de millénaire, à savoir faire entendre sa voix dans le cadre de la mise en œuvre des ODD.

Miatoloka Boryce AGAPYTH pour GCO

Correspondant particulier de GCO au Congo

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY