Ce mardi, la Cour économique du Caire a condamné l’ancien président de la CAF, Issa Hayatou, et son ex-secrétaire général, Hicham El Amrani, à 500 millions de livres égyptiennes d’amende chacun (environ 24,5 millions d’euros) dans l’affaire du contrat avec Lagardère Sports.

Président de la Confédération africaine de football (CAF) entre 1987 et 2017, Issa Hayatou a été rattrapé par la patrouille ! Ce mardi, la Cour économique du Caire a condamné le Camerounais et son ex-secrétaire général, le Marocain Hicham El Amrani, à 500 millions de livres égyptiennes d’amende chacun (environ 24,5 millions d’euros), rapporte la presse locale.Résultat de recherche d'images pour "Issa Hayatou et Hicham El Amrani"

Cette condamnation fait suite à la signature du contrat d’un milliard d’euros noué en septembre 2016 entre la CAF et Lagardère Sports au sujet des droits médias/marketings du football africain pour la période 2017-2028. Les deux hommes sont accusés d’avoir contracté cet accord en enfreignant les règles de la concurrence, contrevenant ainsi à la loi égyptienne, où se situe le siège de la CAF (au Caire).

Dans cette affaire, la société Presentation Sports se plaint notamment d’avoir été tenue à l’écart de l’appel d’offres, dénonçant un contrat promis d’avance à Lagardère Sports. A noter que ni Hayatou ni El Amrani n’assistaient à l’audience. Pour rappel, la CAF a annoncé en septembre dernier son intention de renégocier ce contrat.

Source : Afrik-foot.com

LEAVE A REPLY