Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi au siège du parti  à Donka, Parti Démocratique de Guinée, de feu président Ahmed Sékou Touré (PDG-RDA) a commémoré l’agression du 22 novembre 1970 -22 novembre 2018, où la Guinée était victime d’une attaque militaire portugaise.

Dans son animation, Hadj Momo Bangoura, membre du PDG-RDA a indiqué que cette agression a été le point culminant des complots que les impérialistes ont organisés contre la Guinée. A son avis: « La Guinée avait commis un crime, parce qu’elle avait demandé et obtenue sa liberté en 1958 en disant “non” au référendum. Ce jour du 22 novembre 1970, il avait distribué des armes et des munitions et les agresseurs ont été battus. Et ceux qui devaient être arrêtés, ont été mis aux arrêts ».Résultat de recherche d'images pour "agression guinee 22 novembre"

«Quand ils nous ont déclaré que nous avons été agressés, nous avons distribué des armes à toute la population (la milice populaire), pour venir nous défendre contre les mercenaires. Cette agression avait connu plus de 500 victimes et plusieurs arrestations dans les rangs des mercenaires. Nous avons pendu 78 mercenaires, donc, nous sommes là pour célébrer la victoire du peuple de Guinée», a affirmé le conférencier.

Cette page controversée de l’histoire contemporaine du pays, continue vraiment à diviser les Guinéens.

Karifa KEITA pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.OnlineRésultat de recherche d'images pour "agression guinee 22 novembre"

LEAVE A REPLY