L’ancien ministre de la réconciliation nationale, BaH Oury a réagi  suite à la démission de Khalifa Gassama Diaby du gouvernement Kassory, le mercredi dernier, pour diverses raisons qu’il expique dans une interview exclusive de nos partenaires.

Joint ce vendredi, 16 novembre 2018, par nos confrères de la radio ‘’ Espace FM’’, le vice-président exclu du principal parti de l’opposition,  Bah Oury, assure que le passage du ministre démissionnaire au sein du gouvernement a été plus marqué par le discours.

 «Il a été pendant 6 ans dans le gouvernement. J’ai vu beaucoup plus de discours et peu d’actions pratiques. Un ministre, c’est quelqu’un qui doit décider, agir. Or un ministre, ce n’est pas quelqu’un qui doit être maitre de la parole », a commenté Bah Oury, interrogé dans « Les Grandes Gueules ».

Pour l’ancien exilé politique, la parole est faite pour les gens qui témoignent, les associations et autres. « Quand vous êtes ministre, vous êtes tenu d’avoir des engagements concrets, pratiques pour assumer votre responsabilité », a assuré Bah Oury.

Dans un gouvernement, a-t-il poursuivi, chacun doit essayer de faire ressortir son leadership et assumer sa pleine et entière responsabilité. « Dans la mesure où vous constatez que vous ne pouvez pas agir, vous pouvez donner votre démission dans les formes requises », a souligné l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

 

Momo SOUMAH pour GCGCO  

Copyright © GuineeConakry.info

LEAVE A REPLY