Au matin du samedi 10 novembre 2018, le PADES était en communion avec ses militants. Une occasion pour son président de condamner les agressions au nom des manifestations de rue et fustiger le réseau routier dégradé.

Pour l’occasion, Dr Ousmane Kaba était en compagnie des cadres de son parti, tels que les coordinateurs Mohamed Kaba ( Administration), Dede Dioubaté (politique ) et Demba Diaby ( Organisation). Sur l’actualité sociale du moment, le patron du PADES a appelé ses militants à éviter l’amalgame .

« Tous ceux qui manifestent dans la rue et attaquent les paisibles citoyens ne sont pas des militants de l’opposition. Certains agissent de façon isolée, et on doit faire très attention à ne pas confondre » a lancé l’élu de Kankan.

Dénonçant l’incapacité de l’Etat à la protection parfaite des citoyens, il n’a pas manqué de se pencher sur le réseau routier. C’est ainsi qu’Ousmane Kaba a évoqué son dernier voyage à Freetown. Il a constaté que la partie guinéenne a un tronçon dégradé à l’image de Kankan-Guéckédou. « Une honte » selon le député qui fustige les PM de l’ère Condé tous originaire des lieux. « Fodécariah nous a donné plusieurs Premiers Ministres mais le réseau routier y est mauvais et dans le pays », dit le spécialiste guinéen des questions financières.

A notre micro, le député de Kankan s’est exprimé sur le budget 2019 de la Guinée. Dr Ousmane Kaba déplore la minimisation des défis financiers de l’heure. La loi des finances prévoyant 22000 milliards FG en dépenses et 19000 en recettes n’a retenu que 13% de son budget pour l’éducation. « L’éducation n’est pas une priorité vu ce budget dédié alors que la sous-région est entre 30-40% . Déjà on a eu 20% d’admis au BAC et 80% d’échecs alors que la Côte d’Ivoire a 112 000 admis pour 2018», révèle le Fondateur de l’université Kofi Annan

Au moment de clore la séance, il invita sa famille politique à tenir des propos civilisés. L’occasion de l’AG fut mise à profit pour présenter son homonyme, fils d’une militante de Yattaya qui vient d’accoucher et a porté son choix sur celui qui lorgne Sekoutoureya en 2020.

 

Idrissa KEITA pour GCO

Correspondant particulier de GCO au Mali

En séjour professionnel en Guinée

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY