Malgré l’élection de Mamadouba Bangoura à la tête de la mairie de Kindia, Abdoulaye Bah de l’UFDG ne baisse pas la garde. Le candidat du principal parti de l’opposition, Abdoulaye Bah joint ce lundi, 29 octobre 2018, a encore appelé les militants du parti  à la résistance, pour la manifestation de la vérité dans la cité des agrumes.

Abdoulaye Bah a assure avoir échappé à une tentative d’assassinat commandité par le camp adverse. « Des criminels envoyés de Dubreka et Conakry ont semé la terreur à Kindia. Des jeunes se sont levés pour barrer la route à ces criminels qui voulaient venir à Wondima pour m’assassiner. Il y a eu un champ de bataille. Armes contre armes, citoyens contre bandits », a déclaré Abdoulaye Bah.

L’ancien président de la délégation spéciale de Kindia a également affirmé que « son domicile a été  attaqué à deux reprises par des gendarmes et des badauds. Du gaz lacrymogène a été jeté dans la maison. Le mardi 16 octobre, des gendarmes armés jusqu’aux dents sont venus m’assassiner…».

Alors, hallucinations d’un homme traqué ou réaction d’un politique frustré d’une victoire qu’il croyait vraiment à sa portée. Autant de questions qui méritent enquête en toute lucidité

 

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY