Face aux vives tensions qui ont fortement  émaillé la cité des agrumes cette semaine lors de l’élection du conseiller communal  qui d’ailleurs, a porté le candidat de l’UDG de Mamadou Sylla, Mamadouba Bangoura à la tête de la mairie de Kindia en défaveur de celui de l’UFDG Abdoulaye Bah qui jusqu’à présent, ne reconnait absolument pas ladite élection.

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé à Kindia, a dressé ce jeudi à nos confrères  un constat regrettable de la situation

«La situation à Kindia est alarmante. J’ai pratiquement traversé un champ de ruines »,  a déclaré le général Bouréma Condé sur les antennes d’Espace TV.

Le président du cadre du comité de suivi, le général Bouréma Condé a noté que « quand vous quittez Kolentin pour rentrer dans Kindia-ville, en passant par la gare, le quartier Wondi, pour ceux qui connaissaient, tout est calciné. Il n’y a que des débris par-ci par-là ».

Et de marteler, tout courroucé :«Que faisons-nous de la paix ? Que faisons-nous de notre nation ? N’avons-nous pas d’autres recours ? », s’’est-il indigné, invitant les Guinéens à se remettre en cause.

Karifa KEITA pour GCO

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY