À l’occasion d’une forte mobilisation du bureau exécutif du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) ce samedi 13 octobre 2018 à Conakry, le secrétaire général du SLECG a, en substance appelé les enseignants des 5 communes de la capitale massivement mobilisés à ne pas céder aux « chantages du gouvernement » et à continuer à observer le mot d’ordre de grève. 

« Tant que ce que nous avons demandé n’est pas acquis, nous ne serons pas à l’école… Pour la qualification de notre système éducatif, il faudrait que nous continuions à nous battre, que nous disions non à cette précarité et que nous allions jusqu’au bout pour obtenir quelque chose sur les huit millions… », a martelé le syndicaliste.

Il a appelé ses collègues à resserrer les rangs pour permettre aux revendications syndicales d’aboutir…

 

Mamadou Aliou DIALLO pour GCO

JMI Copyright © JustinMorel.Info    

LEAVE A REPLY