Dans le cadre des préparatifs de la célébration de l’an 73 des Nations Unies prévue le 24 octobre prochain dans le monde entier, le Directeur pays du PNUD, Lionel Laurens a récemment déclaré à la maison de presse, qu’en Guinée, la population double tous les 25 ans.

« Imaginez dans 25 ans, le double de la population avec la pluviométrie qui réduit et les forêts qui continuent à être détruites. Cela pourrait amener la Guinée à une situation compliquée avec le désert qui avance. C’est une question qui doit être soulevée.

Le Directeur pays du PNUD, Lionel Laurens a aussi indiqué qu’on pense que d’ici à 2050 la pluviométrie va se réduire à peu près d’un tiers. Selon les scénarios d’augmentation de la température. Des fleuves comme le Niger ou les affluents du fleuve Sénégal pourraient voir leur débit réduit d’un tiers d’ici à 2050.

« La déforestation aussi en Guinée est assez rapide, les chiffres parlent de 12 pour cent dans les 30 dernières années. Il y a une pression anthropique, on vit de la forêt, on coupe les arbres, on brûle les bois. Il y a aussi le secteur minier qui détruit et la transformation de barrage, on n’y prend pas garde, on ne crée pas des réserves et des bassins, ou replanter les arbres coupés», a dit le Directeur pays du PNUD, Lionel Laurens.

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY