Depuis l’annonce de l’installation des conseillers  communaux  par le ministre Bourema Condé, dans leurs mairies respectives  après les élections locales du 04 février dernier, tout semble être encore confus dans la désignation des élus  du RPG Arc-en-ciel. 

Le président de la majorité présidentielle au parlement guinéen, Amadou Damaro Camara a déclaré ce lundi, 08  octobre 2018, dans les ‘’ Grandes Gueules’’ de la radio ‘’Espace FM’’  que le parti  fait face à une crise interne.    

«Dans un grand parti, on n’est pas sûr à 100% de la discipline des élus. Ça arrive dans tous les pays du monde », a indiqué l’honorable Camara, qui reconnait sans ambages qu’il y a des problèmes au sein du RPG Arc-en-ciel.

«J’apprécie ce que j’appelle une certaine dynamique au sein du parti. Chaque élu veut être à la tête. Ce n’est pas un désamour », a apaisé le parlementaire.

Le député de la mouvance présidentielle a également précisé qu’ils ont des problèmes de candidatures dans des zones où ils ont gagné: « Et où on n’a pas besoin de faire des négociations…’’, a dit  l’honorable Damaro Camara, avant de dévoiler la genèse des bisbilles.

«Au lieu de désigner des têtes de liste dès le départ, nous avons préféré attendre. Aujourd’hui, on a des velléités dans certaines circonscriptions…», a noté sans détour Damaro Camara.

Karifa KEITA pour GCO

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online  

LEAVE A REPLY