Les membres du Syndicat Libre des Enseignants et des Chercheurs de Guinée (SLECG)  par la voie de leur secrétaire général Aboubacar Soumah viennent d’annoncer ce mardi, 25 septembre 2018,  sans détour une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national à compter du 3 octobre prochain.

Cette décision de grève  du SLECG  dans le but de déjouer  le programme  du gouvernement Kassory Fofana  concernant la rentrée scolaire prévue le 3 octobre prochain, a été annoncée lors d’une assemblée extraordinaire tenue au siège de leur structure à Donka.

Le secrétaire général  du Syndicat Libre des Enseignants et des Chercheurs de Guinée (SLECG),  Aboubacar Soumah a invité  dans une déclaration les parents d’élèves à garder leurs enfants à la maison et sauf lui est habilité à lever ou suspendre le mot d’ordre de grève.

A noter que  ce durcissement de position des syndicalistes, résulte de la récente sortie médiatique du premier ministre, Ibrahima kassory Fofana  sur les ondes de la télévision nationale, déclarant  qu’il n’est pas envisageable de payer huit millions aux enseignants.

Pour le SLECG, cette position tranchée du chef de la primaire rend le dialogue insensé. D’ailleurs depuis aucune rencontre n’a depuis eu lieu entre les deux parties.

Momo SOUMAH pour GCO

GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY