Récemment  le camp présidentiel  et le principal parti de l’opposition (UFDG) ont signé un compromis politique dans le cadre de la désignation des conseillers communaux  issus des élections locales du04 février dernier dans les litigieux. 

Interrogé ce vendredi, 14 août 2018, par un reporter de www.guineeconakry.online, sur ce fameux accord politique entre UFDG de Cellou Dalein Diallo et le RPG Arc-en-ciel; le porte-parole et le chargé en communication du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) de Lansana Kouyaté, François Bourouno a d’abord expliqué que sa formation politique ne tissera jamais une alliance quelconque avec le parti au pouvoir, parce que selon lui, ses responsables n’ont jamais respecté les clauses d’une alliance par le passé.

« C’est pourquoi, je dis que tous ceux qui ont signé des alliances avec le RPG dans le cadre de ces élections, ne peuvent qu’être de la mouvance !», a insisté M. Bourouno. «Aujourd’hui, est-ce qu’il y a une opposition républicaine ? On ne peut pas signer une alliance avec le parti au pouvoir, pour mettre en place des conseils dans les différentes circonscriptions et dire qu’on est de l’opposition. Je pense qu’aujourd’hui l’opposition républicaine et les autres partis qui ont signé des accords avec le PPG AEC son tous de la mouvance!», a déclaré François Bourouno.Résultat de recherche d'images pour "francois bourouno"

Pour le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), son parti va faire des alliances, mais il y a  une ligne rouge à ne pas franchir : « Nos alliances ne peuvent se faire qu’avec les partis qui sont de l’opposition. On ne peut pas faire alliance avec le RPG Arc-en-ciel. C’est ça la logique politique de notre parti, c’est une question de conviction», mentionne l’opposant.

«Je pense que ce sont des signaux qui montrent qu’il y aura encore plus de conflits lors de la mise en place des exécutifs communaux. Il suffit de faire un sondage auprès des élus qui veulent occuper les différentes circonscriptions, pour voir quelle sont les positions, leurs attentes. Vous allez vous rendre compte que nous sommes en train de rêver, en réalité nous sommes en train d’aller vers le gouffre»,a prévenu François Bourouno du PEDN .

GCO Copyright © GuineeConakry.online

LEAVE A REPLY