Devant ce public fortement mobilisé, les autorités comme le Vice-Président de la délégation spéciale de Labé, le Représentant de l’UNICEF et le Gouverneur de la région de Labé se sont tour à tour relayés pour prononcer leurs différents discours.

Les citoyens de Labé venus assister à l’inauguration officielle du Bureau de zone— S. M. KOUNDOUNO © UNICEF

Dans son discours de bienvenue, le Vice-président de la délégation spéciale, Mamadou Doumbouya, représentant le Président de la délégation spéciale de Labé, a nourri l’espoir que l’ouverture de ce bureau de zone de l’UNICEF à Labé favorise le rapprochement vers la population cible, sa prise en charge selon ses besoins, le référencement et le respect des droits de l’enfant et de la femme.

Marc Rubin, Représentant de l’UNICEF lui reviendra, sur le choix porté sur le sol de Karamoko Alphamö Labé pour l’ouverture du troisième bureau de zone de son organisation. « Les études et les enquêtes récemment menées ont démontré que dans le secteur de la santé par exemple, plus de 9 enfants sur 10 dans les régions de Labé et Mamou sont victimes de privation de soins préventifs et curatifs. Il en va de même dans le secteur de l’eau, où plus de 5 enfants sur 10 n’ont pas accès à de l’eau dans les régions de Mamou et Labé et 1 sur 2 enfants n’a pas aussi un extrait d’acte de naissance dans la région de Labé ». Autant dire que l’ouverture de ce Bureau zone à Labé va permettre de mettre en œuvre une série d’approches concertées avec toutes les parties prenantes afin d’améliorer ces indicateurs. Et ce, pour parvenir à terme, à la réalisation des droits des enfants en Moyenne-Guinée en concordance avec le programme de coopération qui lie l’UNICEF au gouvernement guinéen pour la période 2018–2022, avec un accent particulier sur les 12 communes de convergence couvertes par ce bureau. Marc Rubin a dans la même veine, mis un accent particulier sur le travail synergique entre toutes les agences du Système des Nations Unies à Labé, notamment dans le domaine de la santé, dans le cadre de la mise en œuvre de la santé communautaire, un volet important du programme national des communes de convergence ou encore la prise en charge des enfants migrants en collaboration avec le gouvernement guinéen et l’OIM, pour ne citer que ceux-là.

Ce bureau de zone, il faut le préciser, couvrira les régions de Labé et Mamou ainsi que les préfectures de Gaoual et Koundara.

Sadou Kéita, le Gouverneur de la région administrative de Labé en train de prononcer son discours — S. M . KOUNDOUNO© UNICEF

Réagissant à cette proximité que marque désormais l’UNICEF avec les populations de Labé, Mamou, Gaoual et Koundara, le Gouverneur de la région de Labé, Sadou Kéita reviendra sur les longues démarches menées par les autorités à tous les niveaux pour la mise en place de ce bureau « Le bureau que nous inaugurons aujourd’hui, est la consécration d’un long plaidoyer que les autorités administratives, politiques et religieuses ont mené auprès de l’institution. Et il n’est plus à démontrer que l’UNICEF est l’un des partenaires privilégiés dans le cadre de l’accès aux services sociaux de base. La preuve, c’est la forte présence à cette cérémonie des différentes couches sociales ».

Ce bureau de zone de l’UNICEF à Labé, constitue ainsi le 3è du genre après ceux de N’zérékoré et de Kankan.

Saa Momory KOUNDOUNO, UNICEF Guiné

LEAVE A REPLY