Les membres du gouvernement et ceux de l’intercentrale syndicale étaient ce lundi, 30 juillet 2018, dans les locaux du ministère de la Fonction publique, dans le cadre des négociations concernant la hausse du prix du carburant à 10 mille francs guinéens. Au cours de cette rencontre, les syndicalistes ont a transmis un document aux représentants du gouvernement, où il était inscrit qu’ils maintiennent le mot d’ordre de grève générale et illimitée.

Au sortir de cette rencontre, le porte-parole de l’intercentrale CNTG-USTG, Mamadou Mansaré a déclaré aux journalistes que la grève est maintenue: « C’est le seul moyen de pression que nous avons », a-t-il dit en substance.

M. Mansaré a au passage, fustigé « l’ingérence du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo » dans l’affaire de la hausse du prix du carburant à la pompe par le gouvernement qui, selon lui, reste « une affaire qui n’engage que les syndicalistes pas les politiciens ».

Le camarade Mansaré annonce la mise en place d’une plateforme avec la société civile pour intensifier la lutte et contraindre le gouvernement à rétablir le prix du litre du carburant à 8000 GNF.

Léon KOLIE pour GCO

GCO Copyright © GuineeConakry.Online 

LEAVE A REPLY