Pour le mouvement syndical, pas question de baisser la garde dans la lutte pour rétablissement du prix du litre carburant à 8000 GNF. Son porte-parole a réitéré ce  samedi le maintien du mot d’ordre de grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire
nationale.

«La grève illimitée sans service minimum est maintenue sur toute l’étendue du territoire », déclare Mamadou Mansaré.

A partir du 2 août, indique-t-il à la presse, « L’espace aérien va être fermé si le gouvernement ne revient pas à 8000 GNF. Ça sera aussi la même chose pour tous les services portuaires ainsi que l’approvisionnement de carburant dans toutes les stations ».

Le porte-parole de l’inter-centrale CNTG-USTG de rappeler qu’un avis de grève a été déposé par les syndicats des services aéroportuaires aux différentes compagnies aériennes.

« Tout sera bloqué au niveau de l’aéroport. La même chose se fera au niveau des services portuaires », persiste et signe le camarade Mamadou Mansaré.

Ce qui est au moins sur, selon les observateurs,  » le gouvernement ne laissera pas faire ».

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY