En février dernier, il était sur notre toile pour parler de ses sorties à la biennale du Mali ainsi qu’au sommet Afrique-France. Désormais c’est à la télévision que Sékou Keita fait son grand retourDepuis le mois de ramadan, Sékou et son équipe étaient en tournée dans le Mali profond à cet effet. 

C’est sa structure Djata Productions qui pilote l’émission censée durer pour quasiment 2 mois. Sekou Keita nous a confié que c’est depuis plus de 4 ans qu’il avait cette émission en tête. Son but est de mettre aux prises les groupes de danse traditionnelle (surtout) afin de revaloriser le patrimoine culturel malien. Carrément ce sont des danseurs qui croiseront le fer, mettant en valeur les pas de leur terroir.

Le promoteur de Faso Don confie : « Chacun des danseurs devra être à même de danser aussi ce qui existe dans les autres régions. Autrement dit, un Ségovien doit pouvoir connaître les pas de Kayes ou Mopti à la fois ». Ce sera d’ailleurs la chaîne panafricaine AFRICABLE, qui diffusera l’émission en question. A travers cette compétition, la promotion des sites touristiques des villes et localités sera aussi mise en avant.

Pour cette première édition, M. Kéita avoue ne pas avoir vu l’engouement des partenaires autour de l’événement qui souffre cruellement de sponsors. Un appel est donc lancé afin que ce concours qui se tiendra entre toutes les régions maliennes, soit soutenu à hauteur de souhait.

Notons que le voting par sms se fera avec les opérateurs Orange/Malitel en attendant que Telecel soit dans les rangs. La finale du concours se tiendra au palais de la culture Amadou Hampathé Bâ, qui abritera tous les primés.Trois gagnants seront désignés et le premier ira avec une enveloppe d’un million CFA avec une formation spéciale au conservatoire artistique Balla Fasséké de Bamako.

Faso Don sera l’occasion de retrouver des anciennes gloires de la culture malienne. « Si des danses sont effectuées, elles sont parfois accompagnées par le voix d’un lead vocal. Certains ont marqué l’histoire du Mali et on se doit de créer les retrouvailles avec le grand public ainsi que la nouvelle génération » a indiqué Sékou Keita.

Pour l’heure, l’internat abritant les acteurs de Faso Don est occupé et les créations y prennent le pas quotidiennement. Le public pourra savourer les défis de la danse malienne chaque samedi soir chez nos confrères d’Africable TV.

 

Idrissa KEITA pour GCO

 Correspondant particulier de GCO au Mali

 GCO  Copyright © GuineeConakry.Online

LEAVE A REPLY