Le président congolais, Denis Sassou-N’Guesso a quitté Brazzaville ce vendredi 29 juin 2018, pour Nouakchott, où il prend par au 31ème sommet ordinaire de l’Union Africaine, du 30 juin au 2 juillet 2018.
Un peu plus de 42 dirigeants africains sont attendus à ce sommet qui traitera de plusieurs dossiers, tournant autour du thème principal, à savoir : «Gagner la lutte contre la corruption : un chemin durable vers la transformation de l’Afrique ».  
Le programme du sommet prévoit un déjeuner interactif avec le président français, Emmanuel Macron, sur les questions de financement des opérations de maintien de la paix en Afrique. Nul doute que le financement de la force régionale ‘’G5 Sahel’’ sera au cœur de cet échange, quand bien même elle n’est pas la seule force onusienne pour le rétablissement de la paix en Afrique. Créée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel,  la Force G5 Sahel était censée être opérationnelle depuis mars dernier, mais elle est toujours au point mort, faute de financement.
Les chefs d’Etat et de gouvernement africains plancheront également sur la réforme du conseil de sécurité des Nations Unies, dont le Congo fait partie du Comité des dix pays de l’Union Africaine chargé d’y réfléchir.
Les dirigeants africains rendront également hommage Nelson Mandela dont  2018 est l’année du centenaire.

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

LEAVE A REPLY