La mesure commençait à susciter la controverse dans la cité. La décision prise par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Alpha Ibrahima Keira, d’interdire les taxis moto à Kaloum a été reportée par le ministre en personne. A en croire nos confrères du site Mosaïque Guinée.

« En ce moment, il y a les enfants qui font le BEPC, d’autres débutent le bac la semaine prochaine, on s’est rendu compte que Kaloum compte beaucoup de centres d’examens. Le secteur de l’éducation a été suffisamment éprouvé cette année pour ne pas qu’on pas qu’on l’accable davantage » a justifié le ministre.

Cette annonce à l’allure de rétropédalage est la deuxième du genre, après la précision apportée par la sécurité sur le fait que seuls les taxis moto étaient concernés par la mesure.

Depuis son arrivée à la tête du département de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira multiplie les effets d’annonces , avant de se raviser ou d’apporter des précisions.

Finalement la mesure d’interdiction n’entrera en vigueur qu’en fin juillet.

 

Mamadou Aliou DIALLO pour GCO

1 COMMENT

LEAVE A REPLY